Comment savoir si je suis apte à la conduite ?

Mis à jour le 12/02/2024

Si vous êtes en situation de handicap physique, visuel, auditif, mental ou cognitif ou si vous êtes atteint d’une pathologie potentiellement invalidante pour la conduite (diabète, troubles cardiaques etc.), vous devez d’abord en discuter avec votre médecin traitant.

Que vous soyez dans une démarche d’inscription ou du maintien du permis de conduire, vous devez effectuer un contrôle médical avec un si nécessaire après consultation de votre médecin traitant.

Arrêté du 21 décembre 2005 fixant la liste des affections médicales incompatibles avec l’obtention ou le maintien du permis de conduire.

Attention, si vous retrouvez certaines capacités, vous devez également obtenir une régularisation de votre situation pour la suppression de ces aménagements.

Si votre handicap est évolutif, ou qu’il n’est pas encore stabilisé, vous avez l’obligation de vous présenter de nouveau devant un avant la date d’expiration de la validité de votre permis de conduire qui aura été délivré pour une durée limitée.