Contenu

Egalité des chances

 

Les thématiques de l’égalité des chances :

  • L’égalité des filles et des garçons constitue une obligation légale et une mission fondamentale pour l’éducation nationale. Si les écoles et les établissements sont devenus mixtes dans les années 70, trop de disparités subsistent dans les parcours scolaires des filles et des garçons. L’éducation à l’égalité est nécessaire à l’évolution des mentalités.

En savoir plus

  • La politique de l’éducation prioritaire vise à corriger les effets les inégalités sociales et économiques sur la réussite scolaire dans les écoles et les établissements les plus défavorisés. À la rentrée scolaire 2011, l’éducation prioritaire comprend les écoles, collèges et lycées pour l’ambition, l’innovation et la réussite (Éclair) et les réseaux de réussite scolaire (RRS). Cette politique encourage les initiatives des équipes à innover. La constitution de réseaux réunissant collèges et écoles favorise la continuité des apprentissages tout au long de la scolarité obligatoire. Ces réseaux s’appuient sur les partenaires locaux et veillent à la cohérence des actions engagées dans le temps scolaire et hors temps scolaire.

En savoir plus

  • Les cordées de la réussite sont des partenariats, mis en place entre un ou plusieurs établissements d’enseignement supérieur, grandes écoles, universités, dit « têtes de cordées » et des lycées ou des collèges dit « sources ».

Leur but est de promouvoir l’égalité des chances et la réussite des jeunes face à l’entrée dans l’enseignement supérieur, et notamment dans des filières d’excellence. Il s’agit de faire changer le regard et les a priori que les jeunes portent sur ces filières, de faciliter, par la communication des expériences et la transmission des codes appropriés, le passage vers l’enseignement supérieur dans une perspective de réussite et d’ascension sociale.

En savoir plus

  • Écoles ouvertes : initialisée en 1991, l’opération interministérielle École ouverte consiste à ouvrir les collèges et les lycées pendant les vacances scolaires, ainsi que les mercredis et les samedis durant l’année scolaire, pour accueillir des enfants et des jeunes qui ne partent pas ou peu en vacances. Le développement de l’opération se poursuit actuellement : le nombre d’établissements participant et le nombre de semaines d’ouverture sont en progression constante.

En savoir plus