Les visiteurs célèbres de la préfecture

Mis à jour le 20/07/2017

(...) Bonaparte(...) se fit attendre jusqu'au 7 mai 1800 et ne passa que deux courtes nuits dans l'appartement aménagé au premier étage (...). Ce bref séjour suffit néanmoins à le séduire car, par un ordre donné à Milan au début de juin 1800, il accordait au préfet la jouissance de l'Hôtel Bouhier de Lantenay, la cession définitive au département ne devant intervenir qu'en décembre 1811.(...)

Louis-Napoléon Bonaparte, Président de la République, vient inaugurer le 1er juin 1851 le chemin de fer reliant Chalon-sur-Saône à Dijon ; dans un discours célèbre, il y annonce en termes voilés le prochain coup d’état avant de passer la nuit à la préfecture.

Il y retourne avec l’Impératrice Eugénie en août 1860 sur le chemin de Marseille et de l’Algérie. Après un somptueux dîner servi « à la française », l’Empereur ouvre le bal avec l’épouse du maire de Dijon ; après un grandiose feu d’artifice, le couple impérial regagne la Préfecture en compagnie du baron Jean de Bry, inamovible préfet de 1851 à 1865.

Garibaldi, héros de l’unification de l’Italie, y établit son Quartier général lorsqu’il organise la défense de Dijon en janvier 1871. Perclus de douleur, il parcourt les positions enneigées pour galvaniser les combattants et oblige Kettler à se replier ; les électeurs de Côte-d’Or le remercieront en l’élisant à l’Assemblée Nationale où il ne siégera pas durablement.

Plusieurs présidents de la République y sont hébergés lors d’un voyage officiel en Côte-d’Or : Emile Loubet vient le 21 mai 1899 inaugurer le monument dédié à Sadi Carnot place de la République ; il apporte officiellement à la ville de Dijon le décret qui lui attribue la légion d’honneur pour sa glorieuse résistance de 1870 ; il visite aussi l’hôpital, le lycée, la nouvelle chambre de commerce et reçoit les syndicats ouvriers.

La préfecture recevra encore Albert Lebrun en 1934, Vincent Auriol en 1948. Pour le Général De Gaulle, le 18 avril 1959, il faut revoir le mobilier de la chambre présidentielle. Des chefs d’Etat étrangers sont aussi ses hôtes : le roi et la reine du Népal en 1994, le chancelier Kohl à l’occasion du sommet franco-allemand de 19961.

Le Président de la République François Hollande a également séjourné à la Préfecture, les 11 et 12 mars 2013.

1 Pierre Bodineau
Extrait de "L'Hôtel Bouhier de Lantenay, Dijon" (Editions de l'Armançon), avec l'autorisation de la Direction Régionale des Affaires Culturelles de Bourgogne.