Contenu

Un étiage des cours d’eau tardif imposant un renforcement de la vigilance et une gestion économe de la ressource en eau

 

Après un premier semestre 2016 très humide, les faibles précipitations constatées en Côte-d’Or depuis juillet dernier se traduisent désormais par une baisse conséquente du niveau de plusieurs cours d’eau. De surcroît, MétéoFrance ne prévoit pas de pluie significative d’ici à la fin du mois de septembre.

Pour sensibiliser à cet étiage tardif et à l’indispensable gestion économe de la ressource, en application de l’arrêté cadre du 29 juin 2015, la Préfète a décidé de mettre en œuvre des mesures de restriction dans l’usage de l’eau par les particuliers, les collectivités, les industriels, les golfs ou la profession agricole.

 

Ces mesures, adaptées à la situation observée, concernent par exemple l’arrosage des potagers et massifs de fleurs ou le lavage des voitures à domicile.

Retrouver l’arrêté préfectoral du 8 septembre 2016, portant constat de franchissement de seuils entraînant la limitation provisoire de certains usages de l’eau sur une partie du territoire du département de la Côte-d’Or et des mesures générales de restriction sur l’ensemble du territoire de la Côte-d’Or.

Communiqué de presse