Actualités

Contenu

Où en sont les travaux du barrage du Lac de Pont-et-Massène ?

 

Des travaux de renforcement et de sécurisation du lac de Pont-et-Massène ont été entrepris depuis octobre 2014 avec comme point d’orgue la vidange de l’ouvrage.

Après sept mois d’assèchement, les travaux nécessitant la vidange du plan d’eau sont terminés. La remise en eau du lac a débuté début janvier 2016 avec les premières pluies, selon un protocole de remontée des eaux proposé par Voie navigable de France, validé par les services de contrôle de l’État. Les derniers travaux (remise en état de la crête) se terminent avec comme échéance prévisionnelle avril 2016.

A l’initiative de Joël Bourgeot, sous-préfet de l’arrondissement de Montbard, une consultation a été menée auprès des acteurs publics et associatifs, mais aussi des élus concernés, en vue de la reprise des activités estivales sur le lac de Pont-et-Massène à l’issue des travaux.

Ce travail collectif a permis aux services de l’État concernés, la rédaction d’un projet d’arrêté préfectoral fixant le cadre réglementaire et portant règlement particulier de police de la navigation intérieure sur le barrage-réservoir de Pont-et-Massène.

La préfète de Côte-d’Or signera prochainement cet arrêté qui permettra à chaque acteur de préparer la saison estivale 2016 dans des conditions optimales de dialogue et de coopération au service de l’ensemble des usagers et riverains, mais aussi au service du rayonnement et du développement touristique du secteur.

Essais et mise en service de l’ouvrage

La remise en eau du barrage de Pont-et-Massène est l’occasion d’effectuer une batterie de contrôles et d’essais pour garantir la bonne mise en service de cet ouvrage.

Ces contrôles ont confirmé que tous les équipements de sécurité (vannes de fond, robinet-vannes, dispositif d’auscultation) étaient parfaitement opérationnels.

Deux défauts mineurs ont pu également être détectés, des investigations complémentaires et essais ont été effectués nécessitant la stabilisation du plan d’eau autour de 7m.

Des activités exercées dans la sérénité :

  • A compter de cet été, il n’y aura plus qu’une seule voie d’accès réservée à la navigation, côté rive gauche.
  • Il faudra désormais une cote minimale de 19,2 m pour pouvoir se baigner en toute sécurité, avec une saison d’activités du 1er mai au 15 septembre, sous réserve de l’atteinte du niveau d’eau.
  • Après une année blanche, les activités de loisirs proposées par le Club nautique Semurois seront de retour avec notamment des modifications apportées à la pratique du ski nautique.
  • Pour des raisons de sécurité, l’utilisation du plongeoir sera autorisée au-dessus d’une cote de 20 m, avec accessibilité au début de l’hiver n’ayant pas permis d’assurer la fourniture de poissons depuis les piscicultures de la région (les périodes de frai ayant démarré pour la plupart des espèces cibles : brochet, sandre, perche, carpe), le comité de suivi des travaux, réuni le 10 février à Pont-et-Massène, a alors décidé de repousser les opérations de rempoissonnement à l’automne 2016, moment plus propice tant en fourniture de poissons qu’en termes de rempoissonnement.
 
 

A lire aussi :