La stratégie locale de gestion du risque inondation du TRI de Dijon

Contenu

Le territoire à risque important d’inondation de Dijon

 

La directive européenne, dite directive « inondation » 2007/60/CE du 23 octobre 2007 vise à réduire les conséquences négatives sur la santé humaine, l’environnement, le patrimoine culturel et l’activité économique liées aux inondations en établissant un cadre pour l’évaluation et la gestion des risques d’inondation.

Sa mise en œuvre au niveau national s’est notamment concrétisée par l’identification de 122 territoires à risque important d’inondation, nommés TRI, parmi lesquels figure le TRI de Dijon qui regroupe la commune de Dijon et 13 communes de son bassin de vie.

Sur ces territoires, et donc sur celui du TRI de Dijon, une stratégie locale de gestion du risque inondation (SLGRI) doit être élaborée.

L’élaboration d’une SLGRI pour le TRI de Dijon permet en effet de doter le territoire d’une feuille de route partagée entre acteurs locaux et qui fixe les objectifs à atteindre localement pour une gestion intégrée du risque inondation.

Le TRI de Dijon regroupe 14 communes du bassin de vie dijonnais, à savoir : CHENOVE, CHEVIGNY-SAINT-SAUVEUR, DIJON, LONGVIC, MARSANNAY-LA-COTE, NEUILLY-LES-DIJON, PERRIGNY-LES-DIJON, PLOMBIERES-LES-DIJON, VARANGES, GENLIS, IZIER, BRESSEY-SUR-TILLE, ARC-SUR-TILLE et COUTERNON.

Ce territoire a été retenu en tant que TRI du fait des risques associés aux débordements de la Tille, la Norges, le Suzon et l’Ouche ainsi qu’à ceux engendrés par les ruissellements viticole et urbain.

Une gestion cohérente du risque inondation nécessite cependant de travailler à une échelle plus large que celle du territoire à risque, celle des bassins hydrographiques qui alimentent ces cours d’eau susceptibles de déborder.

C’est pour cela que le périmètre de la SLGRI du TRI de Dijon, arrêté par le préfet coordonnateur de bassin Rhône-Méditerranée le 15 février 2016 , regroupe les bassins hydrographiques de la Tille, l’Ouche et la Vouge. → carte perimetre strategie locale (format pdf - 943.3 ko - 18/05/2018)

L’arrêté du 15 février 2016 a également permis de définir les grands objectifs de la SLGRI du TRI de Dijon qui ont été déclinés localement au moment de son élaboration concertée avec les différents partenaires du territoire.

L’élaboration de la SLGRI a en effet associé un grand nombre de parties prenantes du territoire (services de l’État, collectivités, opérateurs de réseaux, associations, chambres consulaires, etc), listées au sein de l’’arrêté inter-préfectoral du 13 octobre 2016 ( arrete inter prefectoral parties prenantes slgri tridedijon (format pdf - 110.1 ko - 18/05/2018) ), par le biais d’ateliers thématiques animés par la direction départementale des territoires de Côte-d’Or.

Les réflexions apportées lors de ces ateliers ont permis de dégager un certain nombre d’objectifs à atteindre pour le territoire (amélioration de la connaissance du risque, renforcement de la prise en compte du risque dans l’aménagement, développement de la conscience du risque, etc).

La SLGRI du TRI de Dijon s’est également dotée d’un comité de pilotage propre qui a vocation à accompagner la déclinaison de la stratégie en veillant notamment à largement appuyer la démarche sur les dynamiques et dispositifs locaux existants.

Pour accéder au document de la stratégie locale de gestion du risque inondation du TRI de Dijon approuvé par arrêté inter-préfectoral le 01/03/2018 → arrete slgri complet (format pdf - 11.3 Mo - 18/05/2018)

.