Contenu

Le Plan départemental de prévention de la délinquance

 

La prévention de la délinquance et la lutte contre l’insécurité sont au cœur des priorités d’action du Gouvernement. Elles constituent une des garanties de la qualité de vie de nos concitoyens au quotidien.

Les orientations gouvernementales ont été fixées par la stratégie nationale de prévention de la délinquance pour 2013-2017, qui a été validée en réunion interministérielle le 27 mai 2013.

Elle est structurée autour de trois priorités, déclinées dans les trois programmes d’action suivants :

  • priorité n° 1 : Programme d’actions à l’intention des jeunes exposés à la délinquance ;
  • priorité n° 2 : Programme d’actions pour améliorer la prévention des violences faites aux femmes, des violences intrafamiliales et l’aide aux victimes ;
  • priorité n° 3 : Programme d’actions pour améliorer la tranquillité publique.

Préoccupations majeures de nos concitoyens, ces priorités s’inscrivent dans les engagements du Président de la République en faveur de la jeunesse, en matière d’éducation, de sécurité, de justice et de promotion des droits des femmes. Elles requièrent un partenariat local renforcé engageant l’État au plan local ainsi que les collectivités territoriales, particulièrement les communes qui se situent au cœur du dispositif de prévention de la délinquance.

Le présent plan départemental de prévention de la délinquance traduit ces orientations nationales en priorités d’action dans le département de la Côte-d’Or. Son élaboration a fait l’objet d’une démarche concertée entre les services de l’État, en particulier le procureur de la République, et les collectivités territoriales, notamment les communes et le conseil général.