Informations, interdictions, recommandations, règles et mesures sanitaires

Contenu

Le couvre-feu en Côte-d’Or

 



Depuis le 15 décembre, un couvre-feu de 20h00 à 06h00 est en vigueur sur l’ensemble du territoire métropolitain.

Depuis le 10 janvier et en raison de l’évolution de la situation sanitaire, certains départements français sont concernés par un couvre-feu étendu de 18h00 à 06h00.

Dans le département de Côte-d’Or, le couvre-feu s’applique de 18h00 à 6h00.

 

L’objectif du couvre-feu est de limiter les rassemblements durant lesquels les mesures barrières sont moins bien appliquées et où le virus circule rapidement tout en limitant l’impact sur l’économie.

Retrouvez les attestations de déplacement dérogatoire disponibles au téléchargement et en version numérique sur le site du Gouvernement https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus et l’application #TousAntiCovid.

Pour plus d’informations sur la Covid-19 contactez le 0 800 130 000 (appel gratuit, 24h sur 24 et 7 jours sur 7).

Si vous avez des difficultés pour entendre ou parler par téléphone en raison d’un handicap, vous pouvez vous rendre sur l’espace de contact ouvert dédié aux personnes sourdes, malentendantes ou aveugles.

Pour plus d’informations sur l’accès au dépistage et à la vaccination dans votre département, rendez-vous sur : https://www.bourgogne-franche-comte.ars.sante.fr/

Comment fonctionne le couvre-feu ?

Sur l’ensemble du territoire métropolitain, les sorties et déplacements sont interdits pendant le couvre-feu, sous peine d’une amende de 135 € et jusqu’à 3750 € en cas de récidive.

Il n’y a pas de fermeture des transports en commun, notamment pour permettre de répondre aux besoins des dérogations mais le télétravail reste fortement recommandé.

Tous les établissements autorisés à ouvrir ne peuvent plus accueillir de public après 18h00.

Que faire si je suis obligé de me déplacer ?

Des dérogations sont prévues sur présentation d’une attestation pour les motifs suivants :

  • Déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle ou le lieu d’enseignement et de formation ;
  • Déplacements pour des consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés ou pour l’achat de produits de santé ;
  • Déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou précaires ou pour la garde d’enfants ;
  • Déplacement des personnes en situation de handicap et de leur accompagnant ;
  • Déplacements pour répondre à une convocation judiciaire ou administrative ;
  • Déplacements pour participer à des missions d’intérêt général ;
  • Déplacements liés à des transits pour des déplacements de longues distances ;
  • Déplacements brefs, dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile pour les besoins des animaux de compagnie.