Actualités

Contenu

La Préfète reçoit les artisans boulangers et boulangers-pâtissiers

 
Copyright © SRDCI - Préfecture de Côte-d’Or

Copyright © SRDCI - Préfecture de Côte-d’Or


Comme le veut la tradition, une galette des rois confectionnée par des apprentis du CFA La Noue (Longvic), a été offerte à la Préfète par une délégation de l’Union Départementale des Artisans Boulangers et Boulangers – Pâtissiers de Côte-d’Or, accompagnée de représentants de la Confrérie des Talmeliers du bon pain. Une galette “sans fève” comme le veut la tradition dans la maison de la République.

Cette tradition permet à la profession de souhaiter ses meilleurs vœux à la préfète de la Région Bourgogne-Franche-Comté, préfète de la Côte-d’Or.

 

Entourée de son équipe, Christiane BARRET a quant à elle rendu hommage au travail des artisans des métiers de bouche, en particulier de la boulangerie-pâtisserie, filière porteuse de tradition, liée à la culture française.

Elle a rappelé l’importance de la filière agro-alimentaire dans notre pays et l’attachement des Français à cet artisanat qui les régale au quotidien, soulignant également l’ensemble des mesures gouvernementales mises en œuvre pour soutenir les petites entreprises.

Ce moment convivial est chaque année l’occasion pour la préfète d’échanger avec la profession et rappeler la priorité accordée par l’État à l’apprentissage, en particulier dans l’artisanat, qui répond au besoin de qualification et d’insertion professionnelle des jeunes.

Le secteur en quelques chiffres :

  • avec environ 32 0000 établissements, la boulangerie-pâtisserie se classe au premier rang des entreprises du commerce de détail alimentaire ;
  • on compte en moyenne 1 boulangerie pour 1800 habitant ;
  • plus de 12 millions de consommateurs fréquentent chaque jour les boulangeries ;
  • la boulangerie-pâtisserie génère un chiffre d’affaires annuel d’environ 11 milliards d’€ ;
  • 77 % des boulangeries ont moins de 7 salariés et forment donc des TPE et des travailleurs indépendants ;
  • le secteur représente près de 160.000 emplois dont plus de 10% sont des apprentis ;
  • La forte proportion d’apprentis en boulangerie-pâtisserie en fait un secteur très jeune puisque la moyenne d’âge des femmes salariées est de 33,6 ans, celle des hommes est de 30,2 ans.