Actualités

Contenu

Ingestion de fromages au lait cru par des enfants de moins de 5 ans - Les précautions à prendre

 

Plusieurs épidémies ont eu lieu récemment suite à la consommation de fromage au lait cru. Le lait cru peut contenir des bactéries nuisibles susceptibles d’entraîner des maladies graves. Les nourrissons, les enfants, les femmes enceintes, les personnes âgées et les personnes ayant un système immunitaire affaibli présentent davantage de risques de tomber malades en consommant du lait cru.

En France, l’ANSES a montré la sensibilité accrue de plusieurs catégories de personnes, et plus particulièrement des enfants de 0 à 5 ans. Plusieurs alertes sanitaires ont été marquées par des cas très graves de jeunes enfants atteints du syndrome hémolytique et urémique (SHU), voire par des décès après qu’ils ont consommé des fromages au lait cru contaminés par des souches hautement pathogènes d’Escherichia Coli.

 



Nous vous rappelons que :

  • le lait cru et les fromages au lait cru présentent un sur-risque important d’infection bactérienne chez l’enfant, surtout pour les moins de 5 ans ; ce sur-risque diminue avec l’âge jusqu’à 15 ans où il rejoint la normale, d’après les études ;
  • les enfants de moins de 5 ans ne doivent en aucun cas consommer ces produits, les cas observés ces dernières années confirment la sensibilité des enfants de cette tranche d’âge, chez lesquels les symptômes peuvent être dramatiques. Parmi les fromages à base de lait cru figurent notamment le Reblochon, le Roquefort, le Salers, le Brie, le Picodon, le Pélardon, certains camemberts, le Morbier et le Mont d’Or. Mieux vaut donc préférer les fromages à pâte pressée cuite (type Emmental, Comté, Abondance, Beaufort, Gruyère, etc.), les fromages fondus à tartiner et les fromages au lait pasteurisé ;
  • ces préconisations sont également valables pour les autres populations à risque :
    • femmes enceintes ;
    • personnes immunodéprimées.

En cas de doute sur un produit, il convient de s’adresser à un professionnel.