Actualités

Contenu

Inauguration de la résidence Abrioux par Habellis (éco-cité jardin des maraîchers)

 



Engagée en juin 2019, la construction de la nouvelle résidence sociale Abrioux s’est achevée en décembre dernier. Située à proximité de l’ancienne, au sein de l’écocité Jardin des maraîchers, elle accueille temporairement des personnes en rupture de logement et reçoit désormais des familles.

 

Jeudi 25 mars 2021, Fabien Sudry, préfet de la Bourgogne-Franche-Comté, préfet de la Côte-d’Or, François Rebsamen, Maire de Dijon, président de Dijon Métropole, Jean-François Buet, président du conseil d’administration d’Habellis inauguraient la nouvelle résidence Abrioux, résidence sociale comprenant 156 logements temporaires en prêt locatif Aidé d’Intégration (PLAI) réservés à des publics prioritaires. Lieu unique car accessible 7 jours sur 7 et 24h/24, il conjugue mixité sociale à la fois au sein de la structure et de la Zac des Maraîchers.

Outre sa mission première d’accompagnement social, indispensable aux personnes précaires, et a fortiori dans ce contexte de crise sociale liée à la Covid-19, la résidence a vocation à apporter du lien dans le quartier.

La nouvelle résidence Abrioux répond ainsi à l’évolution des besoins des usagers. Les gens seuls déjà hébergés précédemment ont été rejoints par des couples avec enfants et des familles monoparentales. 30 logements leur sont désormais réservés. Ce lieu, protégé et sécurisé, offre ainsi à un public très diversifié – personnes en rupture dans leur vie de couple ou qui traversent des situations d’urgence familiale, jeunes en insertion professionnelle, personnes en recherche d’emploi - toutes les conditions pour se reloger le plus sereinement possible. Les résidents peuvent être aussi des personnes possédant le statut de réfugiés, en situation de handicap ou des seniors non dépendants. L’équipe pluridisciplinaire de la résidence travaille en partenariat et en réseau avec les associations dijonnaises. Elle propose un accompagnement social personnalisé pour aider les résidents dans leurs démarches administratives et d’accès aux droits.

Le coût de l’opération s’élève à 10 722 018 € financé par :

  • Prêts auprès de la Banque des Territoires : 8 016 010 €
  • Fonds propres Habellis : 850 000 €
  • Subventions Dijon métropole : 500 000 €
  • Subventions État : 1 048 008 €
  • 308 000 € par le CCAS de Dijon pour des prestations supplémentaires (demandes spécifiques du CCAS pour l’aménagement intérieur et la modification du projet initial)