Contenu

Elevages porcins

 

1) Normes de bien-être animal

Les élevages industriels de porcins doivent respecter des normes concernant les caractéristiques des bâtiments, l’abreuvement et l’alimentation, la mise à disposition de matériaux de manipulation, les traitements, qui permettant de garantir le bien-être des animaux.

Les truies doivent être élevées en groupe en dehors des périodes de la saillie et de la maternité.

Certaines opérations mutilantes comme la coupe des canines et des queues sont interdites.

2) Prophylaxie de la maladie d’Aujeszky

Le département de la Cote-d’Or est reconnu « indemne de maladie d’Aujeszky ».

La vaccination est donc interdite dans le département.

Les élevages de sélection, de multiplication ainsi que tous ceux qui commercialisent des reproducteurs, les centres d’insémination, et les élevages de porcs ou de sangliers en plein air sont soumis à une obligation de dépistages périodiques de la maladie d’Aujeszky.
Cette prophylaxie est coordonnée par l’Etat et réalisée par le vétérinaire sanitaire de l’élevage.

Arrêté du 28 janvier 2009 fixant les mesures techniques et administratives relatives à la prophylaxie collective et à la police sanitaire de la maladie d’Aujeszky dans les départements reconnus « indemnes de maladie d’Aujeszky »