Actualités

Contenu

Décès le 31 janvier dernier d’Emilie Noé, résistante déportée de Côte-d’Or

 

Fabien Sudry, préfet de la Côte-d’Or, rend hommage à Émilie Noé, résistante déportée de Côte-d’Or, décédée le 31 janvier dernier. Témoin inlassable de cette période, elle aimait à rappeler l’importance du respect de l’autre, de la tolérance et de la valeur de la vie.

 

Durant la seconde guerre mondiale, alors que son père Henri ravitaillait le maquis, elle et sa sœur étaient agents de liaison. Elles allaient chercher les plis au maquis et les emmenaient aux responsables des bus qui assuraient la liaison entre Bligny et Dijon.

Le 30 mars 1944, Émilie Noé fut arrêtée pour ensuite être déportée. Elle survivra aux camps de la mort.