Contenu

Appel à projets Quartiers d’Eté 2022 en Côte-d’Or

 




L’appel à projets s’adresse aux associations (loi 1901), collectivités territoriales, bailleurs sociaux, établissements publics et autres organismes à but non-lucratif, dans la mesure où leur action intervient en direction des habitants des quartiers de la géographie prioritaire de la Politique de la ville.

 

I. Objectifs généraux de l’appel à projets

L’opération « Quartiers d’été 2022 » a pour ambition de faire de cette période estivale une parenthèse pour les habitants des quartiers prioritaires de la politique de la ville faite de temps de respiration, de préparation et de rencontres.

a. Trois priorités transversales sont également fixées :

1. les rencontres et activités inter-quartiers,
2. les activités en soirée et les weekends, et pas uniquement en journée,
3. les activités d’une part mixtes, intergénérationnelles et, d’autre part, dédiées aux jeunes filles, aux femmes et aux familles.

b. Les actions doivent remplir les objectifs suivants :

1 : se divertir

  • promouvoir le sport ;
  • favoriser l’accès à la culture ;
  • articuler Quartiers d’Été et Été culturel.

2 : voyager et élargir ses horizons

  • accompagner dans le départ en vacances en France et en Europe

3 : apprendre, apprendre sur soi

  • développer l’esprit critique et citoyen des jeunes ;
  • soutenir la parentalité.

4 : Prendre soin de soi, des autres et de la nature

  • prendre soin de soi et des autres ;
  • prendre soin de la nature.

5 : Saisir les opportunités pour gagner en expérience

  • favoriser l’insertion professionnelle et l’entrepreneuriat dans les quartiers ;
  • mobiliser les acteurs locaux pour permettre aux jeunes de trouver des jobs d’été ;
  • favoriser les expériences de « volontariat rémunérateur » tels que les chantiers d’insertion ou éducatifs (tel que le dispositif « argent de poche ») ;
  • se former et acquérir des compétences structurantes pour soi et valorisables sur le marché du travail (numérique, mobilité, acquisition de qualifications).

6 : Se rencontrer et se retrouver

  • favoriser les activités inter-quartiers et/ou intergénérationnelles ;
  • assurer la mobilisation des dispositifs de participation et d’engagement citoyen.

7 : Animer positivement l’espace public en mobilisant les forces vives du territoire

8 : Favoriser le rapprochement population-institutions


II. Critères d’éligibilité

a. Les porteurs

L’appel à projets s’adresse aux associations (loi 1901), collectivités territoriales, bailleurs sociaux, établissements publics et autres organismes à but non-lucratif, dans la mesure où leur action intervient en direction des habitants des quartiers de la géographie prioritaire de la Politique de la ville.

b. Les territoires

La nouvelle géographie appliquée depuis le 1er janvier 2015 a supprimé l’ensemble des zonages (ZUS, ZRU, CUCS) pour n’en retenir qu’un seul, celui de « quartier prioritaire de la Politique de la ville ».

Il s’agit de 5 quartiers :

  • le Mail à Chenôve ;
  • les Grésilles à Dijon ;
  • Fontaine d’Ouche à Dijon ;
  • le Bief du Moulin à Longvic ;
  • le Belvédère à Talant.

c. Co-financement obligatoire

Il est demandé aux porteurs d’assurer un co-financement de leurs projets, en complément des crédits spécifiques politique de la ville de l’État. Il peut s’agir d’autofinancement, d’autres financements de l’État ou des collectivités, etc.

III. Les critères de sélection des projets

Les projets feront l’objet d’une instruction par l’ensemble des partenaires financeurs (avis technique portant sur la pertinence et la conformité à la lettre de cadrage).

Ils doivent répondre prioritairement aux critères suivants :

  • tenir compte des diagnostics territoriaux et thématiques du contrat de ville 2015-2022 et de son protocole 2019-2022 ;
  • s’inscrire dans un, voire plusieurs, objectifs de l’appel à projet et prendre en compte les priorités transversales ;
  • s’adresser aux publics des quartiers prioritaires de Dijon Métropole ;
  • expliquer la complémentarité et la cohérence du projet par rapport aux actions existantes de droit commun : les besoins couverts par l’action et les résultats attendus ;
  • montrer la mobilisation et la recherche de moyens de droit commun et d’une capacité d’autofinancement en complémentarité des crédits spécifiques sollicités ;
  • une attention particulière sera portée aux quartiers dans lesquels des tensions ont eu lieu.

IV. Les modalités de dépôt et d’instruction des dossiers

Pour déposer une demande de subvention sur le site portail internet DAUPHIN : https://usagerdauphin.cget.gouv.fr

N’hésitez pas à vous reporter au guide usagers et/ou vous faire accompagner dans vos démarches par la Direction Départementale de l’Emploi, du Travail et des Solidarités :

Brigitte LORAUD (brigitte.loraud@cote-dor.gouv.fr - 03 80 68 31 24)
Louisa OURCHANE (louisa.ourchane@cote-dor.gouv.fr - 03 80 68 31 29)

V. Le calendrier

Le présent appel à projet est ouvert le lundi 2 mai 2022 et sera clos le vendredi 3 juin 2022