Mis à jour le 16/10/2017

Contenu

Agriculteurs en difficulté

Faire Face, ENSEMBLE

"3 années que les récoltes sont mauvaises"
"je n’ai plus de trésorerie, je ne parviens plus à régler mes échéances"
"je n’arrive plus à communiquer avec mes associés"
"j’ai une énorme dette fournisseur"
"mon système ne fonctionne plus"
"je me sens seul"


Si l’année 2016 a été particulièrement mauvaise pour l’ensemble du secteur, la crise
agricole perdure déjà depuis plusieurs années. Bon nombre d’agriculteurs, quelles que
soient leurs productions, ont vu leur situation économique se dégrader. Pourtant, les
agriculteurs en période de fragilité ont du mal à briser le silence et s’isolent dans leurs
difficultés alors que des possibilités d’accompagnement existent.

Face à ce constat, la Direction Départementale des Territoires, la Chambre d’Agriculture, la Mutualité Sociale Agricole, le Conseil Départemental et les experts comptables de CERFRANCE et d’AUCAP TERRAVEA se sont unis pour proposer une solution commune : « Faire face, ENSEMBLE ».

Ce nouveau dispositif, propre à la Côte-d’Or, mobilise des agents de chacun de ces organismes qui composent le comité technique, chargé de l’examen des dossiers. Ce comité va porter un regard neutre, extérieur, impartial sur le fonctionnement de l’exploitation, sans jugement. Il prendra en compte tous les paramètres pour évaluer la situation, dans le plus grand respect de la confidentialité des données.

Comment ça marche ?




Le dispositif s’adresse à des exploitants qui rencontrent des difficultés conjoncturelles, structurelles, financières ou personnelles. Pour y accéder, il suffit de remplir et de renvoyer un autodiagnostic qui permettra au comité de cerner la situation et de comprendre la vision et les attentes de l’exploitant. Cet autodiagnostic est disponible sur demande au 03.80.90.00.01 ou à l’adresse mail fairefaceensemble@cote-dor.gouv.fr




Une fois par mois, le comité technique se réunit et étudie les dossiers. Le dispositif « Faire face, ENSEMBLE » mobilise ainsi les regards croisés de différents experts, qui s’accorderont sur des propositions qui seront faites à l’exploitant. Celles-ci pourront être variables car adaptées sur mesure à chaque situation : audit/suivi technique, tutorat rapproché, table ronde des créanciers, appui à la sollicitation des mesures de crise (fond d’allègement des charges) et/ou sociales (RSA…), accompagnement social, accompagnement à la reconversion…

 
 

A lire dans cette rubrique